Comment lui apprendre à monter dans le van ?

(5) 1
Déposer un commentaire
 
Tout cavalier ou toute personne qui manipule des chevaux a, au moins une fois dans sa vie, passé de longues minutes voire des heures entières à l'arrière de son van ou de son camion, à attendre désespérément que son cheval daigne bien vouloir embarquer. Pour peu qu'il ait plu ce jour-là, rendant la tâche encore plus agréable, vous avez très certainement ressenti une grande joie intérieure... ou pas ! Faire monter son cheval dans un van est très souvent source de stress et de difficultés. Benjamin Aillaud vous propose une solution pour que vous puissiez faire monter votre cheval dans le van seul, dans le calme et la confiance.
 
 

Déroulé de la séance

L'exercice va se concentrer sur l'avant du cheval, et non sur l'arrière comme on aurait plus souvent tendance à le faire. Bien sûr, il est conseillé d'anticiper et de pratiquer cet exercice avant le jour où vous allez avoir besoin d'embarquer en temps et en heures. Cela peut prendre plusieurs séances avant que votre cheval soit vraiment à l'aise. Equipez votre cheval d'un filet, d'une longe à tourner attachée en Colbert, et de protections (stable boots, protections de transport ou encore bandes de repos). N'oubliez pas de porter des gants et de vous aider d'une badine. 
 
Dans l'idéal, installez votre remorque ou votre camion dans un endroit clos : une carrière, un manège, un paddock non glissant... Pour pouvoir récupérer facilement votre cheval s'il vous échappe. 
 
Avant toute chose, si vous voulez être sûr que votre cheval comprenne rapidement l'exercice, commencez pas la leçon "suis moi" où vous allez instaurer les bases du travail à pied et de la confiance entre vous et votre cheval. Ce sera bien plus simple pour la suite de l'exercice. 
 
Commencez donc par bouger les hanches de votre cheval en vous déplaçant sur les deux côtés. Rassurez-le quand il est proche de vous et récompensez bien lorsqu'il fait ce que vous lui demandez. Le fait de stimuler ses hanches va vous permettre de vérifier si vous êtes capable de garder le contrôle des hanches et donc l'axe de votre cheval lorsqu'il est face à vous. Ensuite, face à votre cheval, demandez un mouvement en avant en stimulant l'épaule avec la badine. Ces deux exercices sont simples d'apprentissage et vous seront d'une grande aide. N'hésitez pas à y revenir si votre cheval ne les a pas acquis. 
 
Une fois que vous avez bien vérifié que votre cheval vous suit et est attentif à vos demandes, allez vous placer devant le van ou le camion. Mettez-vous dos au van, face à votre cheval, bien arrêté. Rassurez-le si vous sentez qu'il est impressionné, puis redemandez l'exercice : chassez les hanches pour bien mettre le cheval dans l'axe, puis si vous êtes un peu éloignés du van, demandez le mouvement en avant en stimulant l'épaule de votre cheval. 
 
Vous pouvez maintenant monter dans le van. Face à votre cheval, vérifiez et chassez les hanches si le cheval n'est pas dans l'axe. Demandez le mouvement en avant afin que votre cheval monte pour vous suivre à l'intérieur. N'hésitez pas à décomposer, pas à pas, et à bien récompenser chaque mouvement.Cela générera plus de compréhension et moins d'appréhension chez votre cheval. Une fois à l'intérieur, si votre cheval recule, ne tirez pas fort sur la longe, votre cheval risquerait de se cogner la tête. Normalement la longe en Colbert devrait favoriser vos actions et empêcher que le cheval ne recule de trop. Laissez le sortir le plus calmement possible et recommencez. Rassurez bien votre cheval une fois qu'il est à l'intérieur. 
 
Recommencez plusieurs fois et votre cheval comprendra qu'il n'y a pas de danger à monter dans le van. 
 

A retenir

Il est inutile de batailler à essayer de faire monter votre cheval tant qu'il ne sera pas en confiance il ne montera pas. 
Ne tapez pas trop fort avec le stick lorsque vous demandez le mouvement en avant, cela n'est pas une punition.
Laissez à votre cheval le temps de se rassurer, vous aurez l'impression de perdre du temps au début mais vous en gagnerez quand votre cheval montera facilement. 
Embarquez votre cheval dans un lieu clos avec un bon sol, non glissant afin de faire l'exercice dans les meilleures conditions et ne pas rajouter des difficultés.
Restez calmes, cela ne sert à rien de vous énerver si ce n'est empirer la situation et déclencher de l'appréhension chez votre cheval. 
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

Bravo, ce texte est encore bien vrai... Suite à un transport très compliqué le mien ne veut plus monter et justement aujourd'hui je l'ai refait monter (cela a prit 1h10) mais mélange à de la patience et de l'amour on arrive à tout !

Sans lire ce texte c'est instinctivement ce que j'ai fait ...


HAUT DE PAGE