Comment utiliser les barres au sol ?

blooming-riders-logo

Comment utiliser les barres au sol ?

Voilà un des meilleurs moyens de développer physiquement votre cheval, tout en créant un training fun, et tout cela, au sol !

Les exercices des barres au sol ont des propriétés trop souvent sous-estimées par les propriétaires de chevaux. Pourtant, il s’agit d’un exercice très accessible et facile qui permet de développer un physique harmonieux, ainsi que d’améliorer la connexion entre l’esprit et le corps de vos chevaux. Autrement dit, l’exercice des barres au sol, ainsi que leurs cousins les cavalettis, ce sont une des premières choses à envisager dans le cadre du développement sportif de votre cheval.

 

quand_l'exercice_des_barres_au_sol_peut_il_convenir

Dans quel cas l'exercice des barres au sol convient-il ?

⁃                Pour une reprise après une longue pause, comme, par exemple… une pandémie et un confinement :D

⁃                Pour remettre en état un cheval démusclé ou dont la posture s’est détériorée

⁃                Pour un cheval ayant une mauvaise proprioception et une difficulté à faire attention à ses pieds

⁃                Pour les chevaux ayant du mal à soutenir leur sternum, leur garrot, et ayant l’avant-main lourde d’une façon générale

⁃                Pour les chevaux s’ennuyant rapidement et ayant besoin d’un entraînement plus fun et varié

 

Pour vous mettre sur le bon chemin, nous avons préparé quelques exercices faciles à exécuter.

 

Quels sont leurs bienfaits ?

S’ils sont réalisés régulièrement, les exercices sur les barres au sol et cavalettis permettent de solliciter les muscles de soutien du sternum (les pectoraux), de soutien du dos (les abdominaux), et les muscles de propulsion de l’arrière-main (fessiers). Sans rentrer dans de la biomécanique : vous développez les muscles essentiels pour porter le cavalier confortablement !

Quelles distances à respecter ? 

En général, on respecte les distances suivantes :

 

- 1,50 m au trot pour un cheval de selle

- 3 m au galop pour un cheval de selle

 

Evidemment, à chaque cheval sa foulée et donc à chaque cheval sa distance idéale. Partez des distances ci-dessus, et modulez ensuite l’espacement pour qu’il soit d’abord confortable pour que votre cheval traverse les barres aisément. Ensuite, notre petit conseil, c’est de mesurer en pieds ! Comptez le nombre de pieds entre chaque barre au trot et au galop, et vous aurez la mesure facile à appliquer partout pour votre cheval, et pour lui uniquement.

 

A quelle fréquence les utiliser ?   

Cela va dépendre de vos objectifs. Si votre cheval est déjà actif, intégrer une séance par semaine ou toutes les deux semaines sur des barres au sol peut suffire. Si, en revanche, vous partez sur une remise en route, ou bien sur une démarche de reconstruction posturale importante, on peut monter jusqu’à 3 séances par semaine facilement pour accélérer la progression grâce à une bonne régularité.

 

Proteger_mon_cheval_barres_au_sol
25,00 €*
4.46 / 5 35 avis

    Dois-je protéger mon cheval ?

    Nous recommandons toujours de veiller à la sécurité de tous : guêtres, éventuellement cloches si votre cheval est ferré. Si vous réalisez l'exercice à pied, veuillez à avoir un licol bien ajusté, et une longe de 7 mètres minimum pour lui laisser l’espace de réaliser des courbes assez grandes pour bien gérer son abord.

    Comment s'y prendre ? 

    Commencez par faire passer une barre isolée, puis 2, puis 3, puis 4. Ne démarrez jamais par plusieurs barres d’un coup si votre cheval ne connaît pas ce travail ! Pensez pro-gre-ssif.

    Commencez par installer les barres le long du pare-botte. Passez une barre seule au pas, au trot, au galop et ce, aux deux mains. Si c’est facile, vous pouvez intégrer une deuxième barre et commencer à ajuster les distances au trot d’abord.

    Prenez le temps de bien travailler allure par allure, comme une pyramide : travaillez le trot une fois que le passage des barres au pas semble facile, et travaillez le galop seulement une fois que le trot semble acquis, et ce, aux deux mains.

     

     

    Ensuite, voici toutes les variations que vous pouvez envisager :

     

    ⁃                Placer les barres sur la courbe, sur le cercle

    ⁃                Placer 2 sets de 4 à 6 barres à deux endroits différents du cercle, ou deux endroits différents de votre zone de travail pour alterner cercles et lignes droites

    ⁃                Surélever une extrémité sur deux, en quinconce, pour aller vers les cavalettis progressivement

    ⁃                Surélever une barre, puis une barre sur 2, puis toutes les barres (le début des cavalettis)

    ⁃                Si vous avez des blocs à plusieurs hauteurs, commencez au plus bas, pour aller vers le plus haut

     

    Vous pouvez également, de façon ultra progressive, vous donner des challenges : passer 6 barres d’affilée, puis 8, 10, 12… Autant de barres dont vous disposez !

     

    Problèmes éventuels

    ⁃                Votre cheval peut accélérer en passant les barres : pas d’inquiétude, répétez le passage jusqu’au moment où il prend le temps de réfléchir et ne fonce pas dans le tas. A cet instant, arrêtez-le et récompensez-le pour son effort.

    ⁃                Si cela persiste : retirez une barre, et si cela ne suffit pas, continuer à retirer des barres jusqu’au nombre sur lequel une amélioration est possible.

    ⁃                Votre cheval tape dans les barres : laissez-le se corriger tout seul. Notre intervenant Thomas Stempffer le dit lui-même “Aucun cheval n’aime taper dans les barres”. C’est vrai, encore faut-il leur laisser le temps de réfléchir et surtout, de se tromper ! Faites plusieurs passages tant que le cheval tape, arrêtez-le, et récompensez chaudement au moment où il passe sans s’emmêler les pinceaux dans les barres.

    ⁃                Votre cheval saute toutes ou certaines barres : si la répétition ne suffit pas à l’encourager à en faire moins, baissez la difficulté. Abaissez les barres si elles étaient surélevées, retirez-en une ou deux, et faites plusieurs passages jusqu’au moment où il passe naturellement les barres. A cet instant, récompensez-le très chaudement.

     

    D’une façon générale, soyez créatifs dans votre composition de séance. Une séance sur barres au sol active ne doit pas dépasser 30 minutes. Prenez conseil auprès de l’équipe médicale qui entoure votre cheval avant toute chose.

    Pensez à votre attitude : soyez positifs et surtout, instaurez une progression dans laquelle votre cheval peut apprendre. Vous ne ferez pas de lui un sportif s’il ne comprend pas. Prenez le temps de lui expliquer, votre relation en sera fortifiée, son moral augmenté, et sur ces bases-là, il pourra développer un physique harmonieux !

     

    aller_plus_loin_barres_au_sol

    Pour aller plus loin...

     ð  Notre dossier remise en route post-confinement : Sandrine Ratoret, spécialisée dans la locomotion du cheval de sport, y propose un programme complet en longe intégrant barres au sol et cavalettis

    ð  Le programme « Sauter, Naturellement », avec Thomas Stempffer

    ð  Le programme « L’obstacle Pour Les Nuls », avec Aurélie de Mévius, qui explore une grande variété de travail au sol en utilisant des barres et cavalettis

    L'équipe Blooming Riders 

    blooming_riders_fouganza
    HAUT DE PAGE