Equitation : pourquoi entretenir ses cuirs?

(4)
Soyez le premier à commenter

Equitation : pourquoi entretenir ses cuirs?

Le cuir est une matière vivante dotée de fibres qui risque de se fragiliser et/ou de se durcir lorsqu’il est utilisé de façon régulière. Il est donc important de l'entretenir afin qu’il garde sa beauté et sa souplesse. C’est une garantie de longévité pour votre matériel d'équitation et de sécurité pour vous et votre cheval.

Le cuir est particulièrement recherché par les cavaliers pour sa résistance et son esthétisme. En équitation, les cuirs sont souvent tannés (transformés) avec du chrome ou du végétal (fibres de bois) pour résister à l’usure. L’application d’une finition pigmentée (teinture de surface) ou naturelle (aniline) vient apporter une touche esthétique au cuir. Un entretien adapté permettra de préserver le cuir à long terme.

Pour votre cheval, un équipement régulièrement nettoyé et entretenu apportera plus de confort et évitera d’éventuelles blessures liées aux frottements d’un cuir rêche sur les poils et la peau. Faites particulièrement attention aux cuirs les plus exposés aux zones de sudation du cheval (enrênements, sangle, bridon), ils ont tendance à s’abîmer plus vite.
Pour vous, cela apportera également plus de confort et évitera d’éventuelles cassures lors des séances de travail, dues à une perte d’élasticité d’un cuir mal entretenu.

Un entretien régulier de votre matériel d'équitation en cuir vous permettra aussi de vérifier l’état de votre équipement (usure, coutures qui s‘abîment…) et ainsi de prévenir une cassure, une blessure, ou une usure prématurée des zones qui se dégradent les plus vite.

Le matériel d'équitation comme le cheval a besoin de soins réguliers. Les fibres du cuir travaillent et s’il n’est pas soigneusement entretenu, il pourrait sécher et se craqueler.

Afin de protéger au mieux votre matériel, la première chose à faire est de leur trouver un rangement adapté! Oubliez les caves (souvent trop humides), les greniers (trop poussiéreux) et privilégiez plutôt un endroit sec et tempéré tel un garage, ou une sellerie.

La fréquence d’entretien du cuir dépend de l’état de souplesse du cuir, de la sudation du cheval mais aussi des conditions d’utilisations du cuir (le sable du manège, le temps…). Vous verrez par vous-même à quel moment vos cuirs ont besoin d’être entretenus : s’ils sont poussiéreux ou sales, s’ils ont reçu de la pluie ou du sable...

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE