La reconnaissance du CSO

(25)
Soyez le premier à commenter

La cloche du début de la reconnaissance a sonné ! C’est parti pour les 10 minutes cruciales pour apprendre son parcours et tenter de déjouer tous les pièges pour arriver en tête.

 

Première chose : LA CONCENTRATION

Pour être efficace et être sûr de ne rien oublier, la concentration est primordiale. Fini les discussions, place aux explications du moniteur ! Quel rythme pour aborder le n°1, combien de foulée dans le double…etc. C’est le moment de parfaitement écouter les conseils du coach !

Pour ceux ou celles qui ont tendance à oublier leur tour, focalisez-vous sur tous les éléments qui peuvent vous aider à vous souvenir du parcours : le n°1, c’est l’oxer Bleu et Blanc… Pour aller sur le 8, je dois passer devant l’arbuste qui décore la piste…etc

Vérifiez bien que vous n’avez oublié aucun contrat de foulées. En cas de doute, reposez la question à votre moniteur.

Prenez le temps de refaire 3 ou 4 fois le tour à pied, en n’oubliant surtout pas de franchir la ligne de départ ET la ligne d’arrivée, en marchant exactement là où vous avez décidé de passer avec votre cheval.

Votre cheval est plus à l’aise à main droite ? Essayer de trouver un tracé pour passer la ligne de départ piste à main droite. Vous serez plus en confiance pour franchir le n°1 !

Et n’oubliez pas que cet obstacle n°1 est souvent le plus piégeur ! Soignez-le lors de votre reconnaissance et pensez à mettre du rythme !


Deuxième chose : LE TERRAIN

Vérifiez bien l’abord de chaque obstacle. Est-ce qu’il y a un peu de dénivelé ? Un obstacle ne s’aborde pas de la même façon si il est en léger dévers et légèrement montant.

Est-ce qu’il y a beaucoup de soubassements ? Certains chevaux ont tendance à se reculer face à une palanque ou une haie dans le pied d’un oxer.

Prêtez également attention aux obstacles le long de la lice. Ils sont en général plus simples à sauter mais assurez-vous qu’il n’y aura pas trop de public agglutiné sur la barrière lorsque ce sera votre tour ! Votre cheval peut être impressionné et aura tendance du coup à s’écarter de la lice.

Autre détail important avant de commencer la reconnaissance : le barème. Vérifiez quel est celui de l’épreuve, vous ne choisirez peut-être pas les mêmes trajectoires si c’est un barème au chrono !

Repérez également les ombres portées qu’il peut-y avoir sur le terrain. En passant de la lumière à une zone d’ombre, votre cheval peut être déstabilisé. Il vous faudra alors être plus présent. Attention ! Le soleil tourne et les ombres seront peut-être décalées par rapport au moment de la reconnaissance.

Dernière chose, avant d’attaquer votre tour,si vous en avez la possibilité, prenez le temps de regarder votre concurrent précédent !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE