Le travail d’extension d’encolure

(6)
Soyez le premier à commenter

Le travail d’extension d’encolure

Un bon travail commence par une bonne musculature. Pour être souple, un muscle a besoin d’être contracté mais surtout d’être étiré.

L’extension d’encolure permet de tendre la ligne du dessus du cheval (des oreilles à la base de la queue) et ainsi la muscler. Elle est très utile en tout début de travail et plus particulièrement en début de formation de votre cheval pour l’échauffer et le construire physiquement.

Avant toute chose, sachez que si votre cheval a beaucoup d’énergie et tient sa tête très haute, votre leçon d’extension d’encolure pourra commencer par 20 minutes de longe, 10 minutes à main droite et 10 minutes à main gauche.

Utilisez l’attache de la longe au Colbert pour longer votre cheval (votre longe passe dans l’anneau du mors, passe ensuite au dessus de la nuque et vient se fixer sur l’anneau extérieur du mors).

 

Une bonne extension de toute la ligne du dessus (longe au Colbert)

Vous travaillerez dans un espace clos (rond de longe, manège, carrière fermée…). N’hésitez pas à utiliser les murs ou les barrières pour canaliser votre cheval s’il venait à tirer sur la longe.

Une remarque importante : si votre cheval tire sur la longe, ramenez-le à vous caressez-le et renvoyez-le à la piste.

Pour ce travail à la longe ne restez pas plus de 4 tours à la même allure, alternez le pas, le trot et le galop. Agrandissez et rétrécissez le cercle. Chaque fois que vous allez rétrécir le cercle, votre cheval va vous demander d’aller en extension d’encolure : Pensez à céder en accompagnant avec votre main. Vous pouvez faire ses exercices à la longe avec la selle sur le dos. Pensez à garder les étriers repliés sur l’étrivière pour pas qu’ils blessent le cheval à la pointe du coude.

Petite note : pensez que si vous rassurez votre cheval, il aura envie de venir à vous. Si vous l’agressez et le faite courir il n’aura en tête que de vous fuir !

A présent passons au travail monté :

Commencez le travail par 15 mn au pas, le bout du nez très loin devant. Votre cheval doit marcher activement sur des rênes légèrement tendues et le garrot bien remonté.

Enchaînez ensuite par 15 minutes de trot dans la même attitude, en veillant à ne pas bousculer votre cheval. La cadence doit être lente et régulière. Ce réveil musculaire se fait sur la piste ou sur de grands cercles. Pensez à faire ce travail au pas et au trot aux 2 mains.

Un problème ?

Votre cheval n’a pas compris que vous vouliez qu’il ait le nez par terre ? Apprenez-lui simplement !

Pour obtenir une extension d’encolure monté, commencez par prendre contact sur la rêne extérieure jusqu’à ce qu’il ait le bout du nez légèrement à l’extérieur. Mettez votre cheval sur un cercle d’une vingtaine de mètres. Utilisez à ce moment là la rêne intérieure pour proposer au cheval de descendre son bloc tête/encolure. Votre main extérieure accompagne le mouvement et veille à garder le cheval droit.

Quand votre cheval part dans l’extension d’encolure, récompensez le de la voix et d’une caresse de la main. Pour que votre cheval puisse se relâcher vers le bas, vous devez être attentif à garder une cadence régulière et un rythme lent surtout dans les allures vives.

Pour commencer vous ferez cet exercice au pas et au trot.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE