blooming-riders-logo

Equilibre du cavalier à l'obstacle : attitude, fonctionnement, biomécanique

Du plus petit des galops, jusqu’au Grand Prix, l’équilibre du cavalier est la clé de voûte de l’équitation. Un cavalier capable de gérer correctement son équilibre est la meilleure aide que votre cheval puisse espérer. Aujourd’hui, Blooming Riders vous donne plusieurs conseils pour améliorer votre équilibre et mieux gérer votre corps en selle, à l’obstacle.

blooming_riders_fouganza
equipement-équilibre-saut-d'obstacles

En effet, si votre selle ou vos étriers sont mal adaptés à vos besoins posturaux, vous risquez de constamment vous battre contre votre matériel et donc de ne jamais parvenir à obtenir une posture facile, souple, et simple.

La question de l'équipement

En premier lieu, aucun cavalier ne peut fonctionner correctement si son équipement ne lui convient pas. Faites appel à un ergonome de l’équitation ou saddle fitter pour vérifier que vous avez la bonne selle et qu’elle n’est pas déséquilibrée. En effet, si votre selle ou vos étriers sont mal adaptés à vos besoins posturaux, vous risquez de constamment vous battre contre votre matériel et donc de ne jamais parvenir à obtenir une posture facile, souple, et simple.

De la même façon, des bottes ou des mini-chaps trop serrées ou mal adaptées à votre cheville, pied et mollet vous enlèveront de la mobilité du bas de jambe, un élément clé pour une fondation solide sur vos deux étriers. Prenez le temps d’essayer avant d’acheter une nouvelle paire, votre équilibre n’en sera que meilleur.

La biomécanique du cavalier

Selon notre intervenant obstacle Thomas Stempffer, instructeur, il existe 3 grandes clés dans le fonctionnement du cavalier :

 

- le fonctionnement du dos,

- des jambes

- et de l’assiette.

 

Selon lui, la première chose à chercher à positionner est bel et bien le centre du corps : en d’autres mots, la sacro-sainte assiette.

Souvent les cavaliers font l’erreur de croire qu’ils doivent avancer leurs épaules lors du passage d’un obstacle. Or, Thomas souligne que de son point de vue, ça n’est pas le cavalier qui avance les épaules pour accompagner le saut, mais c’est bien son bassin qui recule, et va chercher l’arrière de la selle. Quand vous mettez votre bassin dans cette position, vous êtes en flexion. Lors du passage d’un saut, donc, on recule l’assiette, avec 100% du poids du corps dans les étriers. Votre assiette se décolle d’1 à 10 cm et vous pouvez déplier les coudes ainsi qu’avancer les bras pour sauter, tout en gardant les épaules en arrière.

Less is more : soyez minimaliste

A l’obstacle, pensez à… Ne rien faire ! L’enseignant Thomas Stempffer le répète tout au long de notre programme : ne faites rien, et laissez le cheval faire. Un bon équilibre se construit par le cavalier d’abord et avant tout ! Eh oui : le cheval, sans vous, gère souvent très bien ses passages. La plupart du temps, c’est le cavalier qui, en voulant trop bien faire ou en gérant mal son propre équilibre, perturbe le cheval dans son saut.

L’équitation est une leçon d’humilité… Rappelez-vous donc que, si votre cheval a raté son passage, il y a de fortes chances que l’erreur réside en votre propre équilibre d’abord et avant tout.

Il existe deux problèmes principaux d’équilibre à l’obstacle :

 

- Les épaules qui s’avancent, qui passent devant le cheval,

- Et les épaules qui passent en arrière qui créent un sur engagement du bassin et déséquilibrent le cheval.

 

Dans le cas des épaules qui avancent : on crée sans le vouloir une véritable perte de propulsion.

Dans le cas des épaules qui reculent : on crée sans le vouloir un désengagement et une perte d’équilibre.

D’autres erreurs importantes d’aides peuvent perturber votre équilibre

- Trop de contact : vous tirez, malgré vous, sur les rênes, ou bien vous avez besoin des rênes pour maintenir votre équilibre. Si c’est le cas, il est temps de faire quelques sessions de mise en selle pour apprendre à employer vos abdominaux, votre dos, sans devoir vous accrocher avec vos mains. Plus vous tirez ou vous accrochez aux rênes, plus vous bloquez le fonctionnement naturel du cheval.

 

- Les corrections sur l’équilibre du cheval en dernière minute : si Marcus Ehning ou Steve Guerdat peuvent se payer le luxe technique d’ajustements de dernière minute en cas de pépin, vous, malheureusement, n’avez pas leur expérience et le bagage technique permettant de faire cela sans perturber le cheval. Pensez donc pré-pa-ra-tion : anticipez au maximum et concentrez-vous sur ne rien faire pendant les 3 à 4 foulées précédents l’abord. Plus vous corrigez en dernière minute, moins vous aidez le cheval.

 

- Maintenir les jambes tout le temps actives : non seulement vous allez, à force, désensibiliser le cheval, mais en plus, vous risquez de faire chauffer le cheval un peu sensible et naturellement très en avant.

 

- Aller vite pour sauter : un rythme lent est la clé de tout beau saut bien préparé. Si l’objectif de votre travail est d’améliorer votre équilibre, a priori vous n’êtes pas sur un barrage et vous avez donc le temps de soigner votre rythme. Plus le rythme du cheval est lent, mieux il fonctionne, et mieux il peut sauter.

regard-cavalier-obstacle

Il s’agit de ne pas regarder les oreilles du cheval, mais bien de regarder au loin et d’avoir conscience de votre environnement large.

Une affaire de regard

Vous l’avez probablement déjà entendu maintes et maintes fois : maîtrisez votre regard !

 

Tous les grands cavaliers en parlent. Michel Robert a notamment popularisé la notion de regard panoramique. Il s’agit de ne pas regarder les oreilles du cheval, mais bien de regarder au loin et d’avoir conscience de votre environnement large. Dans le cas du regard panoramique, il s’agit bien de vous situer dans l’espace large, et de ne vous contextualiser avant le saut. Cette technique fonctionne d’ailleurs pour tous les sports d’équilibre : en regardant “large”, vous appréhendez bien mieux l’environnement et donc vos gestes.

 

De la même façon, si vous observez bien les grands cavaliers, rares sont ceux qui ont le nez rivé sur les oreilles du cheval.

Le regard a également un rôle sur le plat. Une technique courante pour vérifier que votre équilibre est bien stable consiste à regarder de droite à gauche, comme pour dire “non”. Ce petit test va vite déterminer la stabilité de votre assiette et de votre équilibre.

Enfin, dans les conseils techniques, si votre cheval réceptionne sur le mauvais pied, pensez à regarder du côté duquel vous souhaitez qu’il se réceptionne. Par exemple, si votre second obstacle se situe à votre droite, tournez franchement la tête à droite : cela aura des conséquences sur vos épaules, votre bassin, et cela aidera le cheval à choisir le bon pied pour la suite de sa séance.

L'équipe Blooming Riders 

blooming_riders_fouganza

Découvrez les conseils signés Blooming riders ! 

Nos Conseils équitation
mon cheval est-il bien en prairie
Comment être sûr que son cheval est heureux et épanoui dans sa vie au pré ? En cette période estivale, de nombreux chevaux ont été placés en prairie le temps de la belle saison.
Nos Conseils équitation
plantes_arbres_toxiques_chevaux
Vous vous demandez peut-être quelles plantes peuvent causer du tort à votre cheval. Notre intervenante favorite en nutrition, Angélique Descarpentry (Equi-transm’être), vous a concocté une petite liste des plantes toxiques les plus courantes et comment les reconnaître. Attention ! Cette liste n’est pas exhaustive.
Nos Conseils équitation
exercice_barres_au_sol
Les exercices des barres au sol ont des propriétés trop souvent sous-estimées par les propriétaires de chevaux. Pourtant, il s’agit d’une façon très accessible et facile de développer un physique harmonieux, et d’améliorer la connexion entre l’esprit et le corps de vos chevaux !
Nos Conseils équitation
vérifiez le physique et le mental de votre cheval
Après quelques semaines de repos forcé, découvrez les précieux conseils de notre partenaire Blooming Rider pour vérifier le bien-être et la bonne santé de votre compagnon !
Nos Conseils équitation
 equilibre-du-cavalier-a-l'obstacle
Du plus petit des galops, jusqu’au Grand Prix, l’équilibre du cavalier est la clé de voûte de l’équitation. Aujourd’hui, Blooming Riders vous donne plusieurs conseils pour améliorer votre équilibre et mieux gérer votre corps en selle, à l’obstacle.
Nos Conseils équitation
travail-cheval-hiver-froid
Comment conserver une belle musculature cet hiver ? La saison froide requiert quelques adaptations simples pour protéger votre cheval et continuer à travailler sans causer de blessure.
Nos Conseils équitation
cheval-santé-massage-équin
L’arrivée déferlante de l’automne nous met face à une réalité inévitable : l’hiver, et les galères équestres qui en découlent approchent. C’est le bon moment pour effectuer un petit bilan de saison.
HAUT DE PAGE