Travailler son cheval en extérieur

(6) 2
Déposer un commentaire

Que vous ne disposiez pas d'une carrière ou que vous ayez simplement envie de changer d'air, sortir votre cheval en extérieur ne veut pas toujours dire petite balade tranquille. Voici quelques pistes pour travailler votre cheval en extérieur ou comment joindre l'utile à l'agréable. Solliciter votre cheval quand vous êtes en promenade constitue une très bonne base de travail tout en aérant l'esprit de votre monture. Cela permet notamment de vérifier quelques points comme l'obéissance, la concentration mais aussi la souplesse. Il est en effet très important d'avoir un cheval bien aux ordres lorsque vous l'emmenez dehors, notamment lorsque vous empruntez des chemins carrossables où vous êtes susceptible de croiser des véhicules en tout genre. Si votre cheval est un peu émotif lorsqu'il sort des écuries, le fait de travailler l'aidera à se concentrer et à oublier un peu cet environnement extérieur qui l'impressionne.

 

Travailler les arrêts

Dans un premier temps, vous pouvez vérifier si votre cheval obéit bien à vos demandes. Même s'il est plus intéressé par le joli paysage qui l'entoure, il doit pourtant être réceptif à vos ordres et vous écouter. Pour cela, n'hésitez pas à demander des arrêts et à conserver l'immobilité jusqu'à vous lui demandiez de repartir. Votre cheval ne doit pas reprendre le pas dès qu'il le veut, c'est vous qui le lui indiquez. Cet exercice vous sera très utile si vous êtes amené à emprunter des croisements et à vous arrêter à des stops.

Si votre cheval à tendance à s'impatienter, ne vous énervez pas, vous ne feriez qu'empirer les choses. Demandez régulièrement un arrêt, assez court au départ et récompensez beaucoup. Augmentez petit à petit la durée de l'immobilité.


Travailler les transitions

Si les sols vous le permettent et que vous pouvez trotter au cours de votre balade, n'hésitez pas à demander des transitions régulières : trot/pas/trop/pas... Vous pouvez aussi demander des transitions dans l'allure en demandant par exemple un pas moyen puis un pas plus rassemblé. De la même manière vous pouvez faire ces variations dans le trot. Veillez à garder une cadence équilibrée. Les chevaux ont souvent tendance à précipiter lorsqu'ils sont dehors, recherchez donc l'équilibre et le plus de décontraction possible.

Si vous disposez de bons sols (pas trop dur ou trop mou, ni glissant, et sans cailloux) vous pouvez également galoper. Là aussi gardez votre cheval aux ordres et faites des transitions, cela permettra de garder votre cheval réceptif. Vous pouvez par exemple partir au galop sur le pied droit, puis demander une transition au trot et repartir au galop sur le pied gauche.


Travailler les déplacements latéraux

Les lignes droites sont un excellents prétexte pour travailler sur deux pistes ou latéralement. Elles vous aideront aussi à garder de la rectitude si vous décidez de garder votre cheval droit.

Si vous disposez d'une ligne droite assez large, vous pouvez travailler vos cessions à la jambe en rejoignant un coté de la route puis l'autre en cession. Si vous avez peu de place, les épaules en dedans restent une bonne alternative.


Alterner temps de travail et temps libre

Enfin, pour que les balades restent un moment agréable, pensez à alterner les périodes de travail et les périodes de temps libre où vous laissez votre cheval observer son environnement.

Si votre cheval a tendance à être un peu excité dehors, travaillez-le s'il n'est pas concentré. Lorsqu'il semble à l'écoute, donnez lui un peu de lest en lui accordant quelques minutes de libres afin qu'il comprenne que s'il est sage vous ne l'embêtrez pas à travailler. Dès qu'il recommence à s'énerver, travaillez le à nouveau, toujours dans le calme afin d'obtenir le plus de décontraction possible.

Attention, certains chevaux un peu chauds ne se décontractent vraiment que lorsqu'on les laisse vraiment rênes longues. Pensez à cela dans vos périodes de temps libres.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un commentaire
Commentaires

Merci de mettre à disposition ces conseils car, pour ma part, j'ai une jument et un jeune cheval chez moi et, je ne savais pas comment travailler mes chevaux. Je n'ai pas de carrière chez moi et mes chevaux ne sont pas en pension... donc merci, merci !!


Mais j'ai une question, devrai-je envisager de faire construire une carrière chez moi ou cela ne vaut pas la peine ?


Merci de votre réponse.


Excellents exercices d'extérieur. L'immobilité est effectivement très difficile à obtenir s'il n'y a pas d'herbe ! alors pour lire la carte.... Penser également de passer en main des situations délicates.


HAUT DE PAGE