#Ridez comme vous êtes portrait duo de claire &
la paz

Découvrez les histoires singulières de cavalières et leur cheval dans notre série de portraits « Ridez comme vous êtes » :

Portait duo d'une cavalière et son cheval

La paz est le cheval de ma vie

Aujourd'hui, nous allons à la rencontre de Claire et La Paz.

La cavalière nous partage sa relation singulière avec son cheval qui a eu un passé difficile. A force d'amour, de soins et de patience, elle a su réparer le corps et le coeur de son cheval. Il vit désormais une retraite paisible à ses côtés au vert dans une ferme des Yvelines.

Portrait duo Claire & La Paz

Un coup de foudre !

Claire nous plonge dans son coup de foudre, il y a 15 ans. Après le Bac, elle fait le tour des centres équestres : « Je m’en souviendrai toujours. Le gérant m’a amené visiter son club. Quand je suis passée devant le box de La Paz, il a sorti sa tête et il s’est passé quelque chose que je ne saurais pas expliquer. J’ai eu une connexion avec lui. Je me suis dit : ce cheval a quelque chose. C’est ici que je veux m’inscrire, parce qu’il est là ! ». La Paz signifie « paix » en espagnol. C’est bien de l’apaisement qu’il apporte à Claire…

Portrait duo Claire & La Paz

Un cheval « dangereux » ?

Pendant des mois, Claire n’a pas le droit de s'occuper de La Paz dans le centre équestre ou il se trouvait question de niveau. Seuls les habitués en qui elle avait confiance pouvaient le monter. C’était un cheval considéré comme dangereux.

Son histoire a été marquée par une chute en saut d’obstacles qui l'a profondément traumatisée. Claire continue quand même de lui rendre visite et de nouer une relation particulière avec lui. Lorsque la monitrice quitte le club, la cavalière a enfin l’occasion qu’elle attendait : « C’était une évidence ! Je n’avais aucune appréhension de le monter, j’étais dans un lâcher-prise. En dressage, il était exceptionnel, hyper volontaire ! Ce n’est pas un cheval dangereux mais anxieux, hypersensible, qui a besoin d’avoir un lien indéfectible avec les cavaliers pour se donner à fond. C’est lui qui m’a vraiment appris à me tenir à cheval », nous explique Claire.

Fin 2019, La Paz a 20 ans. Claire apprend qu’il va partir à la retraite en compagnie d'un autre cheval. C’est rassurant, même si c’est sans elle. Pourtant, suite à un imprévu, la vente est annulée. Après des mois de tractation, Claire parvient enfin à récupérer La Paz, en plein confinement.

Un cheval en depression : amour, patience et shiatsu

Claire nous confie sa culpabilité. « La Paz est arrivé dans un état physique et psychologique catastrophique, en dépression. J’ai beaucoup culpabilisé d’être incapable de le sortir de là avant, mais je ne pouvais ni financièrement, ni moralement », se souvient la jeune femme qui a traversé des épreuves personnelles très difficiles.

« La Paz était dans une telle détresse, qu’il ne répondait pas aux stimulis. Ce n’était plus le cheval que j’avais connu… ». Il faut d’abord soigner le corps pour qu’il puisse se le réapproprier, avant de soigner le cœur. Ses nouveaux soins et le shiatsu réalisés par une professionnelle lui font du bien. Claire lui apporte énormément de temps et d’amour. La Paz s’attache beaucoup à Plessis, le premier cheval de sa nouvelle propriétaire. C’est devenu son meilleur ami. Malheureusement, sa santé se dégrade jusqu’à ce qu’un cancer foudroyant l’emporte, une nouvelle épreuve pour tous les deux. « Lorsque Plessis est mort, La Paz a pleuré pendant 48 heures… ».

Portait duo d'une cavalière et son cheval

Des chevaux inseparables 

Les mois sont passés et au fil du temps, La Paz a retrouvé le moral. Il vit paisiblement aux côtés de deux autres chevaux retraités et rescapés, Alpha et Neige.

Quant à Claire, à 30 ans, elle va enseigner en Centre de Formation d’Apprentis (CFA) aux métiers de l’équitation. « On va mieux tous les deux et on se retrouve comme quand il était jeune ! », se réjouit-elle avec nous. Leur amour dure déjà depuis 15 ans…

Portait duo d'une cavalière et son cheval

On a un seul cheval dans une vie qui nous marque plus que les autres. C’est lui ! Il a une place à part dans mon cœur, parce qu’on s’est sauvé mutuellement. Ce n’est pas étonnant : on dit que nos animaux sont nos miroirs. Notre histoire, c’est celle de deux âmes qui se soignent ».